MENU

Mes indispensables pour bébé

7 mai 2018

Vous êtes enceinte, et totalement perdue sur tout ce qui serait à prévoir quand on attend son nouveau-né? Cet article est fait pour vous ! On aurait vite tendance à être submergé(e) d’informations et de conseils plus ou moins bien avisés sur le sujet… Je vous adresse donc ma sélection des incontournables à mes yeux, pour des parents et un bébé heureux !

1/ Le mettre au monde

Oui, un peu la base, n’est-ce-pas ? Et bien même là, de multiples choix s’offrent à vous ! Sachez que vous pouvez opter en Suisse pour un suivi par un(e) gynécologue ou un(e) sage-femme. Ensuite, vous pouvez choisir d’accoucher en maternité classique, maison de naissance (selon le degré de risque de votre grossesse, renseignez-vous directement dans les maisons de naissance proches de chez vous car elles n’ont pas toutes les mêmes règles à ce sujet) ou encore à domicile ! Vous pourrez aussi faire appel à une doula, autant pour le suivi avant et après la naissance que pendant l’accouchement.

De par mon expérience personnelle (et mes lectures), je ne saurais que vous conseiller de vous former à l’accouchement naturel et physiologique afin d’éviter une péridurale, qui n’est vraiment pas sans conséquences pour le déroulement de votre accouchement. Mais cela reste un choix tout à fait personnel !

Enfin, pour un accouchement naturel, je vous conseille fortement la lecture du livre « j’accouche bientôt, que faire de la douleur » de Maïtie Trélaün.

J’en profite pour vous dire que si vous êtes située dans le canton de Neuchâtel, France Voisine ou Jura, je rêve de photographier un accouchement donc si vous aimeriez des souvenirs de ce moment magique et si particulier, n’hésitez pas à prendre contact avec moi 🙂

détail maternité   photographe papa neuchatel la chaux de fonds

2/ le nourrir

L’alimentation du tout-petit sera bien entendu l’un des choix les plus importants. Ici, 2 options s’offrent à vous : l’allaitement maternel ou le lait artificiel. Je ne m’en cache pas, l’allaitement maternel est un sujet qui me passionne et me tient particulièrement à cœur ; j’ai allaité ma fille plus de 3 ans et c’est sûrement la chose dont je suis la plus fière de toute ma vie (rien que ça haha !). Si vous ne souhaitez pas allaiter (et c’est tout à fait compréhensible, jamais je ne jugerais des parents qui ne le désirent pas, c’est un choix personnel, il faut juste être bien informé(e)! ) , je ne pourrais pas vous aider car je n’y connais absolument rien en biberons et lait artificiel !

En revanche, je suis plutôt rodée quand il s’agit d’allaitement, et j’essaye de guider au mieux les personnes qui me demandent de l’aide, il n’est pas rare que j’explique les principes de base à mes clients lors de leur séance photo de nouveau-né. Les bases à savoir ont d’ailleurs fait l’objet d’un article sur le blog, ici : S’informer pour un allaitement réussi

allaitement long et sevrage naturel de l'enfant     photographe d'allaitement suisse romande

3/ le faire dormir

Si vous avez de la chance, votre bébé dormira (là aussi mon expérience personnelle parle : qui est l’idiot qui a inventé l’expression « Dormir comme un bébé » ? Haha ). Je me dois donc de vous avertir : non, un bébé ne va pas forcément dormir facilement dans son lit dès sa naissance, en général ils ont plutôt besoin du contact avec leurs parents et ne s’apaiseront que dans vos bras ou tout contre vous. Le besoin de contact du bébé est physiologique, il a passé 9 mois dans le ventre de sa maman : la solitude il ne connait pas, et n’est pas du tout programmé pour !

C’est pourquoi, pour votre santé mentale et votre quotta de sommeil (ne me remerciez pas, c’est cadeau !) je ne peux que vous conseiller d’aménager un espace cododo, soit directement dans la chambre parentale avec un lit cododo (que vous pouvez facilement bricoler avec un lit à barreaux classique), soit un grand matelas au sol dans la chambre de votre bébé à la place du berceau à barreaux classique. Et autre conseil qui vaut de l’or : dormez dès que bébé dort ! C’est un peu la seule solution pour ne pas se transformer en harpie quand on a un bébé qui a grand besoin de ses parents.

Là encore, ces méthodes sont un choix, et si vous choisissez le cododo, attendez-vous à subir moultes réflexions de personnes bien-pensantes (erm….). Mais rassurez-vous, votre bébé ne sera pas mal habitué et demandera de lui-même à dormir dans sa chambre lorsqu’il aura suffisamment grandi et qu’il se sentira prêt.

     nouveau-né neuchatel

4/ le déplacer

Vaste sujet ici encore ! J’insiste très lourdement auprès de mes clients (pardon, je m’en excuse d’avance pour les prochains haha !) sur l’importance de la sécurité en voiture pour votre bébé. Pour un nouveau-né, il existe 2 types de sièges auto : la coque ou la nacelle. Ne prenez SURTOUT PAS une nacelle en guise de siège auto ! Votre enfant y serait en danger de mort en cas de choc même à basse vitesse ! La nacelle en utilisation auto est interdite car dangereuse en Allemagne. La coque auto reste le seul moyen de transport en voiture sécuritaire.

Là encore, attention, car toutes les coques ne se valent pas en terme de sécurité. Je vous conseille donc fortement de consulter le site de Securange, une association spécialisée dans l’études des résultats de crash tests et autres installations de sièges auto pour bébé et enfant : https://www.securange.fr ils disposent également d’un groupe facebook très actif et réactif.

N’hésitez vraiment pas à vous y documenter, il en va de la sécurité de votre bébé.

affiche securange

5/ le balader

Votre bébé adorera les balades ! De nouveau, plusieurs choix s´offrent à vous, et j’ai mes préférés… vous pourrez investir dans une poussette, et là le seul conseil que j’aurais, c’est de choisir le type de poussette selon votre rythme de vie et votre lieu d’habitation : évitez la petite poussette citadine si vous habitez à la montagne par exemple ! Je n’ai pour ma part jamais utilisé la poussette que j’avais achetée, car j’ai vite compris que le portage physiologique en écharpe me convenait beaucoup mieux ! ET LÀ, s’offre à vous une multitude de choix ! Il existe des écharpes tricotées ou tissées, des slings (portage asymétrique se fermant par des anneaux), ou encore, mais plutôt à partir de 6 mois, un meïtai ou un préformé. Ici mon meilleur conseil serait de prendre contact avec une monitrice certifiée et formée afin de pouvoir essayer différents modèles et savoir les utiliser en respectant la physiologie de votre bébé. Le portage physiologique a de nombreux bienfaits autant pour l´enfant que le porteur, et vous aurez une relation privilégiée avec votre petit en le portant tout contre votre cœur.

mère-enfant en portage wild sling      portage, sling, écharpe de portage, suisse

6/ les couches

Évidemment, les couches vont beaucoup faire partie de votre quotidien….. Sauf si vous pratiquez l´HNI (Hygiène Naturelle Infantile), qui consiste justement à ce que l’enfant soit sans couches. Sinon, vous aurez le choix entre couches jetables et couches lavables. Écologiquement et économiquement, les couches lavables sont les mieux adaptées, et surtout les plus saines pour la peau fragile des bébés et enfants. Si vous choisissez les jetables, préférez plutôt des gammes écologiques, mais même écologiques, cela reste assez désastreux pour l´environnement malheureusement. Je regrette beaucoup de ne pas avoir connu les couches lavables avant que ma fille ne soit continente !

je ne peux que vous déconseiller les lingettes jetables pleines de produits toxiques…. Préférez leur des lingettes sèches (jetable ou lavables) trempées dans l’eau, ainsi qu’un liniment maison (vraiment très facile à faire !).

naissance neuchatel

7/ les habits

Pour les habits aussi, quelques petites choses auxquelles on ne pense pas forcément… Lorsque vous choisissez des habits, essayez de vous poser la question : est-ce que c’est pratique et simple à mettre / enlever ? et est-ce assez souple et prêt du corps pour que bébé soit totalement libre de ses mouvements ?

Il existe des labels écologiques pour les tissus, si l’écologie vous intéresse, vous pouvez vous renseigner sur les normes existantes, les plus connus etant oeko- tex, oeko-bio ou GOTS, des petites explications ici.

8/ chaussures

Bon, je pense que vous commencez à me cerner si vous avez lu jusqu’ici… Je suis plutôt  adepte du naturel, et surtout du respect de la physiologie et du rythme des bébés et des enfants. Figurez-vous qu’il en va de même pour les chaussures ! C’est pourquoi je ne chausse ma fille qu’en chaussons et chaussures très souples, sans voutes plantaires ni tiges rigides qui entraveraient ou modifieraient sa façon de marcher. Les chaussures rigides ne devraient être utilisées qu’en cas de problème spécifique d’un enfant. Là encore, vous entendrez toute sorte de mythes rigolos (« mais si tu ne chausses pas ton enfant avec de bonnes chaussures rigides, il ne marchera jamais ! » c’est bien évidemment faux, et même plutôt l’inverse…) . Pour en apprendre plus vous pouvez consulter ce lien ou encore ce groupe facebook, très bien documenté et où vous trouverez de bons guides (Je plaide non-coupable pour les achats compulsifs de modèles trop choux qui suivront l’adhésion à ce groupe haha )

mariage champêtre en Suisse  

8/ les outils de puériculture

A/ tapis d’éveil

Évitons les tapis d’éveil très colorés, musicaux etc… Je vous déconseille également les modèles avec des arches, qui peuvent gêner le bébé lorsqu’il essayera de se retourner. Ma préférence va pour les modèles grands et simples, rembourrés juste assez pour être confortable mais ne pas gêner le mouvement.

B/ jeux

Le bébé et l’enfant apprennent la plupart des choses par le jeu, et la manipulation. La pédagogie Montessori est populaire, et c’est une bonne chose car le matériel Montessori est parfait pour que l’enfant développe sa motricité fine et sa réflexion ! À vous les mobiles Montessori, imagiers, balles de préhension, boîtes de permanence de l’objet….. et la bonne nouvelle c’est que vous pouvez même les fabriquer vous-même (si vous n’êtes pas un(e) feignant(e) comme moi haha ) !

C/ hamac

Il existe des petits hamacs suspendus à un support pour faire dormir bébé, c’est un investissement mais pour les siestes des premiers mois, beaucoup de bébés s’y sentent très en sécurité.

D/ le Babyphone

Même en cododo, selon la configuration de votre habitation, le babyphone pourrait vous être utile. J´ai failli prendre le modèle vidéo, puis je me suis dit que c’était un gadget. J’ai profondément regretté de ne pas avoir la vidéo dès qu’elle a commencé à se retourner, et encore aujourd’hui à 3 ans et demi, pouvoir voir ce qu’elle fait la nuit me serait parfois bien utile… Peut-être qu’un jour je me déciderai à en acheter un !

E/ soins

Mouche bébé, thermomètre, coupe ongle… Vous aurez bien le temps de prendre au fur et à mesure ce dont vous aurez besoin ! J´attire également votre attention sur les produits « pour bébé », malheureusement ces derniers sont souvent très cracras. J’aime beaucoup la gamme de produits Weleda, mais en général vous n’aurez tout de même pas besoin de grand chose ! Pour les soins au cordon ombilical des premiers jours, de l’argile blanche pour le sécher suffira largement, pas besoin de produits autre.

F/ autres

Des livres sur l’éducation bienveillante, sur l’allaitement ou sur tout autre sujet qui vous tient à cœur pourront devenir vos meilleurs alliés pendant votre grossesse. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de groupes de soutien spécialisés sur le thème qui vous intéresse, vous y trouverez toujours des oreilles attentives et bienveillantes !

9/ des souvenirs

Évidemment me direz-vous, je suis photographe… les souvenirs sont donc une partie TRÈS importante pour moi ! Mais, je trouve vraiment que des souvenirs tangibles de l´enfance de vos petits sont capitaux.  Voir leurs parents avec la version bébé d’eux-même, de l’amour plein les yeux, n’aura pas de prix pour votre enfant ! Donc, faites des photos. Soyez vous-même sur les photos avec votre enfant, ce sera le plus beau cadeau que vous pourrez lui faire plus tard !

photographe bébl neuchatel      photographe bébé suisse

10/ à éviter

Last, but not least ! Je vous ai fait un petit inventaire de ce qui me semble utile pour un bébé, mais voici aussi les inutiles, voire dangereux…

  • les balancelles électroniques, oh oui je peux comprendre les parents qui pensent à acheter ce gadget, mais c’est vraiment le pire instrument pour briser le lien parent / enfant à mes yeux…
  • le youpala, et autres « sauteurs ». inutile et dangereux. Je vous ferai un article sur la motricité libre un jour !
  • les filets à morceaux… Je ne sais même pas le nom de cet engin, mais rien de pire pour qu’un bébé n’apprenne pas à gérer les morceaux que de faire semblant de lui en donner ! De plus, ce gadget me semble hygiéniquement très limite, et peu solide (donc dangereux)
  • biberons, lait artificiel et tétines si vous comptez allaiter, si vraiment vous en avez besoin un jour, vous ne serez pas à 30 minutes près et aurez largement le temps d’aller en acheter un. (mais une conseillère en lactation efficace sera bien mieux !)
  • le porte bébé non-physiologique : si vous souhaitez vous équiper avant d’avoir vu une monitrice, il existe de nombreux groupes et blogs qui pourront vous renseigner sur des modèles  physiologiques !
  • les horreurs de bain, telles les sièges de bain, transats de bain ou autre bouées de cou… Le bain, c’est plus sécuritaire et agréable pour bébé en baignoire shantala, en bain libre ou dans les bras de ses parents !
  • etc, etc…. Malheureusement la liste est TRÈS longue et se rallonge d’heures en heures.

J’espère que ce petit article vous aura été utile, n’hésitez pas à compléter ou poser vos questions en commentaires !

Je vous rappelle également que pour toute réservation de votre séance Maternité et Nouveau-né, c’est par ici !

Mathilde

 

 

 

Comments
Add Your Comment

FERMER