MENU

Un bébé arc-en-ciel, Céline

21 mars 2018

Une séance Nouveau-Né très particulière…

Certaines séances Nouveau-Né sont plus spéciales que d’autres ; la maman de Céline, Marie, est une amie très chère. Le genre d’amie qui vit trop loin, qu’on ne voit pas assez mais avec qui on est en phase. Nous sommes amies depuis une douzaine d’années, nous nous sommes rencontrées par le biais d’une passion commune… peu commune : les furets ! Depuis, nous avons été des amies proches, malgré l’éloignement géographique. Marie vivait alors en Corse, et moi en région Parisienne (oh, ça va, personne n’est parfait ! 😛 ). Les années ont passé, et Marie s’est mariée avec son grand amour de jeunesse retrouvé, qu’elle a rejoint en Allemagne ! De leur union est né leur fils, Joël, un adorable petit garçon. Entre temps, je me suis installée en Suisse, et en 2014, nous avons toutes les deux été enceintes en même temps. Son deuxième fils, Cyril, est né 6 semaines avant ma fille Amanda. Lors de ma grossesse, Marie m’a mise sur le chemin de la bienveillance, du portage, du maternage et de l’allaitement. Malgré ses propres problèmes d’allaitement (elle détient la palme de l’allaitement compliqué, c’est un peu grâce à ses problèmes que je suis si bien informée haha !), elle m’a été d’un grand soutien, et m’a aidée à régler mes soucis de position d’allaitement, de crevasses et autres joyeusetés. Elle m’a aussi guidée pour mes premiers portages, conseillée sur mes lectures sur la parentalité positive… Bref, je lui dois tant, tant de choses !

La vie, cette magnifique expérience qu’il peut nous être donné de vivre, leur avait promis un troisième cadeau… Une petite graine s’était installée, et promettait de compléter leur si jolie famille par l’arrivée d’un troisième enfant. Malheureusement, la vie peut aussi être impitoyable, et leur a repris ce cadeau tant rêvé. Fleur s’est éteinte avant de pouvoir nous montrer sa lumière. Marie, Riccardo, Joël et Cyril ont alors été confrontés à la détresse du deuil périnatal. En tant qu’amie, la perte de Fleur a été un grand coup dur, je n’aurais jamais l’occasion de la connaître, mais surtout, comment aider mes amis à traverser ce deuil ? N’ayant pas été confrontée à cette situation, je ne savais comment leur apporter mon soutien. J’ai donc fait comme je le sentais, et espère avoir été à la hauteur…

Mais, la vie trouve toujours un chemin (ok, c’est pas classe… c’est une citation de Jurassic Park haha). Et elle n’a pas dérogé à la règle, en menant Céline à sa famille ! Fleur n’est pas oubliée, ses frères parlent d’elle régulièrement avec beaucoup de tendresse, et Céline a touché le cœur de toute sa famille. Pendant sa grossesse, Marie a désiré ardemment un suivi le plus naturel possible, tout en ayant besoin de se rassurer sur le déroulement de la grossesse (la plaie du deuil périnatal ne cicatrise jamais entièrement, mais est d’autant plus forte lorsqu’on attend son nouveau-né !). Elle a donc été suivie par une sage femme formidable, et l’arrivée de Céline a été planifiée par un accouchement à domicile. J’aurais tant aimé le photographier, mais la distance (Cologne, en Allemagne, n’est pas la porte à côté !) a été un gros frein (je rêve de photographier des accouchements !!). L’accouchement s’est divinement bien passé, enveloppés de douceur, Marie et Riccardo ont accueilli leur nouvelle-née dans leur salon.

Nous avions planifié ma venue pour quelques jours suivant la naissance de Céline. Je suis donc venue une petite semaine en vacances chez eux avec Amanda, vacances rythmées par quelques photos évidemment, mais aussi par le plaisir de se retrouver et passer du temps tous ensemble. Marie m’a alors proposé la chose la plus belle qu’une amie puisse proposer : « Céline voudrait que tu sois sa Marraine… ». Je promets, ma si jolie Céline, d’en être digne !

Je vous laisse maintenant, les yeux humides, découvrir la séance Nouveau-Né de ma délicieuse filleule, vous constaterez que Fleur n’est jamais bien loin 😉

photographe de maternité neuchatel photographe maternité neuchatel photographe nouveau-né photographe nouveau-né neuchatel photographe nouveau-né la chaux de fonds neuchatel maternité photographe famille neuchatel photographe famille la chaux de fondsnouveau-né neuchatel naissance neuchatel allaitement la chaux de fonds allaitement neuchatel bébé neuchatel photographe bébé la chaux de fonds photographe photographe naissance neuchatel photographe papa neuchatel la chaux de fonds

Comments
Votre commentaire est en attente de modération.

Bonjour Mathilde,
Je suis extrêmement émue par ce témoignage.
En effet, notre famille vit, elle aussi un deuil périnatal. Notre petite fille est née et décédée le mois dernier, et son prénom est…. Fleur. Alors forcément, je suis touchée en plein Coeur.
Et puis, il y a d’autres similitudes: mes 2 enfants précédents sont nés à domicile.
Et l’envie très forte de me faire tatouer une Fleur sur le Coeur, et là j’aperçois un tatouage sur la maman…
Bref, merci à vous pour ce partage, qui m’a remplie d’Émotions fortes.
Belle continuation à vous Mathilde.

C’est étonnant ces similitudes !
Je suis profondément désolée de la perte de votre petite Fleur, je vous souhaite de trouver la paix et de pouvoir faire votre deuil. C’est si injuste !

Add Your Comment

FERMER